Framework

  • MVC
  • Gestion native de l'internationalisation
  • Gestionnaire de cache natif
  • Backoffice (en 5 langues)
  • Multi-plateforme (développement, test, production)
  • Full AJAX par défaut
  • En savoir plus


Outils

  • Vérifications de données.
  • Formatage de données.
  • Redimensionnement d'images.
  • Génération de html, formulaires...
  • Gestion de XML.
  • Gestion de fichiers.
  • Outils de contexte.
  • En savoir plus


Back-office

  • Tableau de bord.
  • Gestion du cache
  • Configuration des pages.
  • Traductions des contenus.
  • Gestion système (si l'utilisateur a les droits).
  • Gestionnaires des modules installés.
  • Gestion des utilisateurs.
  • En savoir plus


Modules

  • Chaque projet a des spécificités qu'il convient de placer dans un module.
  • Vous pouvez intégrer autant de module que vous le souhaitez.
  • La création d'un nouveau module est aussi aisée que son intégration.
  • En savoir plus

 On nous demande souvent


Pourquoi un énième framework ?

Au cours de différents développements, nous avons été amené à concevoir des solutions permettant de satisfaire les exigences de qualité de nos clients.

Au fil des développements et des échanges avec les clients et usagers, ces solutions se sont regroupées, jusqu'à former un framework.

Des contraintes ont été transformées en atouts, le besoin de construire une internationalisation fiable a débouché sur un système de cache, avec backOffice, une gestion des métadonnées des pages et un sitemap dynamique, entre autre.

Vous l'avez compris, ce framework, bien que nouveau, bénéficie déjà, de nombreuses années de test et d'exploitation.

Rien n'a été épargné pour que ce framework soit toujours le plus léger possible. Le tout, sans aucune base de données.

Comment crée-t-on des pages ?

Tous simplement dans son éditeur favori ! (Netbeans, Bracket, Textwrangler, etc)

On part d'un template en HTML, on ajoute un fichier XML pour les traduction, si besoin est, et c'est tout !

Le CSS et les Javascript s'ajoutent dans les modules dédiés aux projets.

La couche javascript installée au cœur du projet permet de développer rapidement des appels en AJAX, ou d'installer tous les widgets indispensables.

S'il vous en faut plus, sachez que tous les modules sont sur-chargeable, extensible, modifiable à volonté !

Vous pouvez également en créer autant que vous le voulez !

Et pour les assets ?

En plus de ses propres sources (css et javascript), Minim embarque jQuery et Bootstrap.

Pour surcharger cette pile, il suffit d'ajouter vos fichiers dans la configuration et de régénérer le cache, ils seront automatiquement pris en compte.

Si vous avez besoin d'installer un module dédié pour un projet, le gestionnaire de configuration vous aidera dans cette tâche.

Consultez la documentation

Ce n'est donc pas un CMS ?

Déçu ?

Minim est conçu pour offrir une structure de départ aux développeurs.

C'est à la fois un canevas et une boite à outils que vous pourrez plier à vos besoins.

Même s'il n'intègre pas de base de données, il est très rapide d'en ajouter une à votre convenance.

Un gestionnaire de contenu peut être très facilement intégré au backoffice et permettre la création de nouvelles page, par exemple.